Cliquez ici pour afficher normalement la page (avec mise en forme et graphisme). Si ça ne fonctionne pas, vérifiez que votre navigateur accepte JavaScript et supporte les CSS. Nous vous recommandons un navigateur respectant les standards, tel que : Google Chrome, Firefox, Safari…

Vous êtes ici : accueil > extra > lectures > Le Manuel de l’Homme
histoire à lire

Récit d’une jeune paysanne qui rencontre le Dhamma en suivant une voie peu banale. Écrit par l’isi Dhamma.

Maya la renonçante
(version à lire en ligne)

Le Manuel de l’Homme

par Buddhadāsa Bhikkhu

Concis et idéal pour ceux qui savent faire preuve de sagacité
Couverture du livre
Portrait de Buddhadāsa Bhikkhu

 Buddhadāsa Bhikkhu

Le mot de l’ascète Dhamma

Cet ouvrage, issu d’enseignements délivrés en 1956, reste parfaitement d’actualité. Le texte est remarquable. Il résume on ne plus clairement les enseignements du Dhamma, tout en pénétrant profondément le cœur du sujet. À lire pour qui souhaite affiner sérieusement sa vision et sa compréhension de l’Enseignement de Bouddha.

Présentation de l’éditeur

En 1956, le vénérable Buddhadāsa a donné un cours sur le bouddhisme à un groupe de personnes qui allaient devenir juges. Ces conférences, données en langue thaïe, ont été enregistrées puis transcrites et structurées pour finir par former ce qui est devenu un Manuel pour l’Humanité.

Depuis lors, le succès remporté par ce petit livre a été stupéfiant et il continue à être très populaire, tant en Thaïlande qu’en Occident. La raison en est que le vénérable Buddhadāsa offre ici un regard neuf sur une vérité qui ne connaît pas les limites du temps (le Dhamma) dans le style direct et simple qui caractérisait son enseignement. La clarté de sa vision pénétrante donne vie au Dhamma de sorte qu’aujourd’hui encore, une nouvelle génération de lecteurs peut ressentir tout le sens et toute la valeur de ses paroles.

Ce livre est un guide inestimable pour tout nouveau venu au Bouddha-Dhamma, la vérité à laquelle s’est éveillé le Bouddha et qu’il a enseignée ensuite car il contient l’essentiel des enseignements du bouddhisme. Le « manuel » est tout particulièrement utile à ceux qui s’intéressent aux enseignements du Bouddha non comme à un thème d’étude mais comme un moyen de comprendre leur vie et de lui donner toute sa noblesse.

Buddhadāsa Bhikkhu

« Toutes les choses ne sont qu’un flux en perpétuel changement, imprégnées de frustrations douloureuses suite à l’absence de liberté, étant toutes soumises à la loi de cause à effet. »

Téléchargement libre

Télécharger « Le Manuel de l’Homme » (fichier PDF, 19039 Ko) depuis “www.ebooks.in.th”


Une version traduite de l’anglais par Jeanne Schut sous le nom « Le Manuel pour l’Humanité » est disponible aussi.

Lire « Le Manuel pour l’Humanité » en ligne sur “www.dhammadelaforet.org”

Télécharger « Le Manuel pour l’Humanité » (fichier PDF, 590 Ko) depuis “www.dhammadelaforet.org”

Buddhadāsa Bhikkhu

« Libérer véritablement l’esprit implique un détachement total, définitif par rapport à la chaîne causale par élimination complète des causes. Ainsi prendra fin cet état de frustration douloureuse et de souffrance résultant de la réaction : soit l’attirance et l’attachement, soit la répulsion et le rejet. »

À propos de l’auteur

Buddhadāsa Bhikkhu (« Serviteur du Bouddha ») prit ses vœux de moine en 1926 à l’âge de 20 ans. Après quelques années d’études à Bangkok qui le convainquirent que « la pureté ne se trouve pas dans les grandes villes », il aspira à vivre proche de la nature pour approfondir l’enseignement du Bouddha. C’est ainsi qu’il fonda Suan Mokkhabalarama (« Le Jardin du pouvoir de la Libération ») en 1932, près de sa ville natale, Pum Riang, dans le district de Chaiya. C’était, à cette époque, l’un des rares lieux dédiés à la pratique de la méditation Vipassana dans le sud de la Thaïlande.

Au fil des années, la réputation de l’homme, de sa pratique et du lieu se répandit au point que l’on dit qu’il fut « l’un des événements les plus marquants de l’histoire du bouddhisme thaïlandais ».

Ajahn Buddhadāsa a travaillé sans relâche à rétablir les principes essentiels de ce qu’il appelait « le bouddhisme pur », c’est-à-dire celui transmis directement par le Bouddha, avant qu’il soit enterré sous les commentaires, le ritualisme, les politiques cléricales, etc. Il basait son travail sur une recherche extensive des textes palis (le Canon pali et les Commentaires) et en particulier sur les discours du Bouddha (le Sutta Pittaka) en s’appuyant toujours sur sa propre expérience et sa pratique de ces enseignements.

Il essaya de rapprocher les véritables chercheurs spirituels de toutes les religions dans le but d’aider à « arracher l’humanité des griffes du matérialisme ». Son ouverture d’esprit lui a attiré la reconnaissance de l’Unesco en 2006.

Fiche technique
TitreLe Manuel de l’Homme
AuteurBuddhadāsa Bhikkhu
TraducteurTraduit du Thaïlandais par Boonthong Kormongkolkul
LangueFrançais
ÉditeurWat Thai Dhammaram
Collection – Série
Publicationaoût 2008
Reliure / Format148 × 210 mm
Nombre de pages146 pages
ISBN-10
ISBN-13
infos sur cette page

Date de mise à jour : 9 nov. 2012

Date de création : 9 nov. 2012

Documentaliste : Pierre Metzger